top of page

Blog

Êtes-vous cristaux, colles ou les 2?


En naturopathie, on distingue deux sources principales de toxines métaboliques, soit les déchets produits par le métabolisme des aliments : 1. les cristaux qui proviennent du métabolisme des protéines, du sucre blanc et des aliments acidifiants et 2. les colles qui proviennent du métabolisme des amidons et des graisses.

Les organes chargés d’éliminer ces déchets sont, pour les cristaux : les reins et les glandes sudoripares, et pour les colles : le foie, la vésicule biliaire, les intestins, les glandes sébacées et les voies respiratoires.

Lorsque ces organes d’élimination sont en surcharge à cause d’une mauvaise alimentation (trop sucrée, trop carnée, trop grasse, trop volumineuse), ils ne peuvent suffire à la tâche. Heureusement, le corps dans sa grande sagesse, utilise des issues de secours ou des lieux de stockage pour lui venir en aide. À titre d’exemple, si le foie est surchargé d’amidon et de gras après avoir mangé un gros morceau de gâteau d’anniversaire, les déchets colloïdaux que le foie ne pourrait gérer seront envoyés à la peau (acné) ou aux poumons (catarrhes).

Voici comment reconnaître si vous êtes cristaux ou colles :

Élimination de secours des cristaux : Peau : eczémas secs, démangeaisons, dermatoses; Muqueuses : inflammations telles conjonctivites, cystites, vaginites; Articulations : arthrite, rhumatisme; Nerfs : névrites, zona, sciatique, insomnies, spasmes; Tissus : calculs rénaux.

Élimination de secours des colles : Peau : acné, furoncles, dermatoses suintantes; Poumons/ORL : rhumes, bronchites, sinusites catarrhales; Voies vaginales : leucorrhées (pertes blanches); Tissus : lipomes, kystes, fibromes.

Mais attention, on ne peut surutiliser ces portes de sorties pendant de longues périodes, de crainte de creuser des lésions (diabète, cirrhoses), de déprogrammer nos cellules (maladies auto-immunes), voire de les muter (cancer).

Si l’une ou l’autre de ces portes de secours vous causent du souci, il y aurait lieu de tarir la source alimentaire en cause. Ainsi, lors d’un problème d’arthrite, il faudrait idéalement diminuer les viandes à 1 ou 2 fois semaine, éviter les sucres, et les aliments acidifiants (agrumes, laitages, café).

L’assiette idéale comprend pour la moitié des légumes, pour le quart une protéine et l’autre quart une céréale. Ajouter à votre alimentation de bonnes huiles (olive, tournesol, lin), des germinations et de l’amour pour vous-même et vous vous assurerez non seulement de ne pas être atteint par ces affections, mais vous donnerez à vos cellules les éléments nécessaires à leur bon fonctionnement.

N’oubliez pas que le stress, les soucis et les peurs perturbent le métabolisme et entraînent des déchets qui peuvent s’accumuler dans le corps, même lorsque l’alimentation est adéquate. Pourquoi ne pas revenir à nos anciennes coutumes et remercier la vie avant chaque repas. Ceci procure un temps d’arrêt. C’est une façon de mettre de côté nos préoccupations et stabiliser notre système nerveux pour une meilleure assimilation.

コメント


Featured Posts
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Archive
Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon
bottom of page